7 services offerts

  • Contre-visite explicative
  • Croquis de votre logement
  • Rayonnement magnétique
  • Thermographie infrarouge
  • Mise à jour des diagnostics
  • ERNT
  • Radon
thermographie Paris
diagnostic amiante Paris
DEVIS GRATUIT EN LIGNE dpe Paris

Nos départements

04/09/2015 - Alerte à l'amiante à la gare RER de Cergy

diagnostic immobilier Paris

L’amiante est encore partout.

Largement exploité jusqu’à la fin 1996 pour les constructions immobilières, l’amiante, bien qu’interdit depuis, continue de tuer chaque jour.

Il faut savoir que l’inhalation de fibres d’amiante est extrêmement dangereuse pour l’humain et provoque des cancers et des maladies respiratoires qui peuvent se déclarer plus de trente ans après l’inhalation.

Aujourd’hui, des mesures draconiennes sont mises en place par le gouvernement pour éviter les dangers provoqués par l’amiante encore existant dans nos murs et dans nos sols, et imposent que le nombre de fibre d’amiante dans l’air ne dépasse pas 5 fibres par litre.

Dès que des travaux sont entamés sur des sites amiantés, le risque demeure toujours.

C’est le cas pour la station de la gare RER A de Cergy, qui, le jeudi 13 août 2015, et pour la quatrième fois de la semaine, a dû interrompre le trafic suite à un taux d’amiante supérieur à la normale. La SNCF précise par ailleurs, que dès que le taux de plus de 5 fibres par litre d’air est dépassé, le protocole de sécurité est enclenché.

Des travaux de désamiantage ont bien été entrepris mi-juillet et la gare de Cergy-Préfecture était fermée jusqu’au 29 août, les trains ne faisaient que la traverser.

De plus, les travaux de désamiantage étaient terminés et les ouvriers travaillaient sur l’installation de nouveaux plafonds.

À la question : comment se fait-il que les pompes d’analyse de l’air, obligatoires sur les chantiers relèvent des taux d’amiante supérieur à la normale ? C’est un fait encore inexpliqué, personne ne comprend ces alertes à répétition. Ce sont les conducteurs des RER qui se posent également des questions.

Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), s’est réuni dans la matinée du jeudi et reconnaît s’inquiéter. Le taux est dépassé aléatoirement et sans raison apparente.

Tous sont dans l’expectative… Quoi qu’il en soit, personne ne prendra le risque de mettre les usagers et les salariés en danger.

Le trafic reprend si les analyses d’air sont bonnes. 


« Retour aux actualités